Tolérances des pièces

Les tolérances applicables aux pièces en acier laminé à chaud incluent des variations permises de la masse, de la surface, de la longueur, des dimensions transversales (hauteur et largeur d’aile), de la rectitude (cambrure et cintrage) et d’autres propriétés géométriques. Les tolérances de fabrication sont spécifiées dans la norme CSA G40.20, laquelle fait référence à la norme ASTM A6/A6M relative aux profilés.

Un résumé des tolérances de base figure aux pages 6-15 à 6-21 de la 11e édition du Handbook of Steel Construction. Des tableaux sont présentés pour les profilés laminés à chaud, soudés et creux de construction.

Par exemple, la cambrure est une déflexion mesurée sur la hauteur de la section, alors que le cintrage est mesuré sur la largeur de la section, comme l’illustre la figure 1. Les écarts de tolérance de rectitude sont habituellement exprimés en fonction de la longueur de la pièce, L.

 

Cambrure et cintrage
Figure 1

Comme l’illustre la figure 2, les variations permises des dimensions transversales sont définies pour les éléments suivants : hauteur (A), largeur d’aile (B), faux équerrage (T + T’), âme excentrée (E) et hauteur maximale hors tout peu importe l’endroit sur la section (C). Pour les profilés en W, les tolérances dimensionnelles varient selon la hauteur de section, une série de tolérances étant donnée pour les hauteurs de section de 310 mm ou plus, et une autre pour les hauteurs de section inférieures à 310 mm.

 

Variations des dimensions transversales pour les profilés en W
Figure 2

 

2018-03-16T11:24:24+00:00 16 mars 2018|